La Hongrie

Les régions et les caractéristiques de la Hongrie

La Hongrie à plusieurs égards est différente des autres pays de l'Europe centrale ou orientale et de ce fait, elle est particulièrement attirante parmi les destinations touristiques. Pendant les trentes dernières années, le tourisme dans le pays s'est développé à une telle vitesse comme jamais auparavant. Grâce aux données géographiques favorables, la Hongrie est devenue une puissance dirigeante dans le tourisme de santé et dans le tourisme curatif en Europe centrale. La Hongrie est devenue le pays des eaux curatives et des guérisseurs; le tourisme de santé, le tourisme curatif et le tourisme dentaire sont les secteurs les plus marquants de notre tourisme.

La Hongrie

Le pays se trouve dans le bassin des Carpates avec une superficie de 93000 km2, il a pour capitale Budapest. La Hongrie est une république démocratique indépendante. Sa région typique est l'Alföld, une grande plaine s'étendant dans la partie centrale et orientale du pays. L'une des particularités du pays est sa langue extrêmement complexe que peu de gens connaissent et parlent dans le monde.

Les spécificités de la Hongrie, les Hungarikum

Les Hongrois sont très fiers de leurs produits typiques, qu'ils nomment hungarikums. L’un des hungarikums est par exemple la cuisine hongroise, connue de ses plats typiquement épicés. Ses ingrédients basiques sont la pomme de terre, l'oignon et le paprika. Frais, séché ou en forme de poudre, le paprika est ajouté aux plats, sa forme de poudre est une invention hongroise. Les plats hongrois les plus connus sont le «gulyás» (ou goulache, contrairement au plat de viande qu’on sert en France, c’est un potage épais et savoureux), le «pörkölt» (ragoût hongrois) et le «lecsó» (ou letcho, une sorte de ratatouille), le délicieux «rétes» (version hongroise du strudel) dont les feuilles très fines peuvent être fourrées de pommes, de cerises, de fromages blancs sucrés, de pavot et même de choux. Ancien plat traditionnel, le «kenyérlángos» cuit au four à bois, ressemble à une pizza et est redevenu à la mode. Le «kifli», une sorte de petit pain qui a pris son nom de l'allemand «Kipferl», est un produit de boulangerie rare au monde.

La Hongrie

La Hongrie peut être fière aussi de ses régions viticoles.

En plus de l'Aszú de Tokaj, vin de dessert connu dans le monde entier, d’autres produits méritent également d’être mentionnés comme le fameux vin rouge, «Egri Bikavér» (Sang de Taureau), ou le «Badacsonyi Szürkebarát» (Pinot Gris) qui est produit au nord de Balaton. Les cépages de type Méditerrané de la région de Villány donnent des vins rouges très aromatiques. Restant aux boissons alcooliques, vous devez absolument goûter le «Pálinka» (eau de vie) d'abricot, de prune, de cerise ou de poire, mais aussi l'Unicum, qui est un distillat à base de plantes médicinales.

Comme la plupart des nations, les Hongrois ont aussi leurs danses folkloriques dont le plus connu est probablement le Csárdás, danse en couple. Cela ne signifie pas plus qu'une identification géographique, comme on associe le boléro et le flamenco à l'Espagne, le jig et le reel à Irlande, le Walser et le lander à l'Autriche, on associe le Csárdás à la Hongrie. Le nom de Béla Bartók (1881 – 1945) et de Zoltán Kodály (1882 – 1967) n'est probablement pas inconnu aux amateurs de la musique classique. Bartók s'est fait connaître en tant que compositeur, Kodály par son travail dans l'éducation musicale. Ces deux grands artistes ont fait beaucoup (fin du XIXème siècle, début du XXème siècle) pour la redécouverte de la musique folklorique hongroise. Le travail, qu'ils ont commencé à l'époque, se poursuit sans relâche aujourd'hui ; la redéfinition des richesses de la musique folklorique détermine la culture musicale de la Hongrie jusqu'à nos jours. L'invention du jeu logique populaire dans le monde entier, le Rubik’s Cube ou Cube de Rubik, est d’origine hongroise. Ce casse-tête inventé par Ernő Rubik, est de structure très simple. Les 6 faces de différentes couleurs du cube sont divisées en 9 petits cubes. La position des petits cubes du milieu de chaque face est fixe, les autres peuvent être tournés autour d'un axe, ainsi les 8 petits cubes aux coins ont 3 faces de différentes couleurs et les autres 12 petits cubes ont 2 faces de différentes couleurs qui peuvent changer de place. L'exercice est simple : les cubes mélangés doivent être tournés de façon que les mêmes couleurs se retrouvent sur les mêmes faces. Le Rubik’s Cube, breveté en 1975 par son inventeur, est devenu populaire à travers le monde. En 1980, il a gagné le Jeu de l'Année en Angleterre, un an plus tard, il faisait déjà partie de la collection design et architecture du Musée de l'Art Contemporain de New York.

La Hongrie

Les caractéristiques géologiques de la Hongrie (des siècles avant la propagation de la porcelaine européenne) ont permis la réalisation d'un nombre de poteries, qui ont servi les ménages avec des pots à lait, à eau, des marmites en terre cuite et d'autres objets indispensables. Les manufactures spécialisées dans les objets de porcelaine sont apparues en Hongrie pendant la première partie du XIXème siècle. Les plus célèbres sont les manufactures de Herend, de Zsolnay à Pécs et de Hollóháza.

La Hongrie apprécie beaucoup ses traditions sportives, en particulier le football qui a eu du succès à l'époque. Le football est considéré comme le sport national de la Hongrie et bien que pendant ce dernier demi-siècle, l’équipe de football hongroises soit loin d'être au sommet du monde, on a la raison d’être fier. Le footballeur hongrois le plus célèbre est Ferenc Puskás, connu en Hongrie comme Puskás Öcsi. Il est réputé d’être le meilleur intérieur gauche de tous les temps, le meilleure buteur de tous les temps et le meilleur joueur de tous les temps. Puskás était la vedette de « l'Equipe d'Or », joueur de l'équipe nationale de deux pays.

Intérêt

Je suis intéressé(e) par les sujets suivants: