Gastronomie

La cuisine hongroise est connue mondialement par ses goûts épicés et riches. Bien que les ingrédients utilisés dans la cuisine hongroise ne sont pas très variés, mais par les plats uniques et les compositions inhabituels, elle appartient aux cultures gastronomiques passionnantes. Et bien entendu, il ne faut pas oublier les boissons. La Hongrie est le pays de la pálinka, de différentes eaux de vie de fruits, préparées des fruits juteux et succulent. Ne manquez pas l`occasion et faites connaissance des saveurs de la cuisine hongroise pendant votre traitement dentaire.

Ci-dessous, on vous présente les plats et boissons que vous pouvez gouter en Hongrie.

Plats

Les matières de base de la cuisine hongroise sont l`oignon, le paprika, les pommes de terre et la graisse de porc. Le paprika est utilisé soit séché soit broyé et souvent à la place du paprika doux on utilise du piment fort. Si vous êtes au restaurant, n`hésitez pas à demander comment sera pimenté le plat que vous avez commandé. En ce qui concerne la graisse de porc : dans la plupart des endroits – dans l`esprit d`une saine alimentation – on utilise de l`huile, vous ne devez donc pas vous inquiéter de mauvais effets de la graisse. Les épices favorites de la cuisine hongroise, entre autres, le poivre noir, la marjolaine, le romarin, l`estragon, et le persil, ce dernier est utilisé frais.

Les plats principaux les plus célèbres sont le pörkölt (ragoût de viande) et le gulyás (goulasch) qui font partis du patrimoine mondial de l`UNESCO. Les deux plats sont préparés d`oignon, de paprika, de graisse et de viande. Dans le gulyás la viande doit être du bœuf mais certainement pas de la volaille. Par contre le pörkölt peut être de porc et de poulet. En fait, le pörkölt est un ragoût de viande, juteux servi avec des pâtes ou des gnocchis parfois avec des frites. Le gulyás est plus liquide que le pörkölt, il est enrichi de légumes frais, des carottes, des navets, des pommes de terre. Le palócleves, plat typique très similaire au gulyás, est réduit avec de la crème fraîche et aromatisé de vinaigre.

Le lecsó (ragoût de légumes) est également une spécialité hongroise. Beaucoup de poivrons, tomates et oignons coupés en rondelle sont les principaux ingrédients. On fait revenir les légumes sur la graisse de lard et parfois on ajoute des rondelles de saucisson. Le lecsó peut être préparé avec des œufs, du riz, du pain mais au delà d`être consommé comme plat principal, il peut être l`ingrédient de base d`autres plats.

Entre les plats principaux, nous devons aussi mentionner les plats aux poissons. Dans la cuisine hongroise, nous faisons du ragoût de poisson aussi, qu`on appelle halpaprikás, il est servi avec des pâtes au fromage blanc. Le halászlé, soupe de poisson, est très réputé aussi, et il est préparé toujours selon la région.

Entrées et desserts

La cuisine hongroise n`est pas très familière des entrées, à la place on sert des soupe devançant le plat principal. Les soupes peuvent être très variées et préparées de légumes, carottes, navets, chou-rave, chou-fleur, céleri, haricots verts, pommes de terre et souvent on ajoute des pâtes à soupe. Ces soupes délicieuses remplacent très bien les entrées. L`une des soupes les plus connues est le tyúkhúsleves (bouillon de volaille) avec beaucoup de légumes, servi de cérnametélt (pàtes a soupe émincées). Au restaurant cette soupe est servie dans une tasse mais parfois on sort la soupière et le client décide combien il en prend.

Le főzelék est très similaire à la soupe, que l`on prépare d`une légume – soit petits pois ou pommes de terre ou haricots verts ou haricots secs … etc – on fait cuire les légumes dans l`eau et on le réduit avec un mélange de farine et de crème fraîche.

Au cas où l’on commence par une entrée, cela peut être un magyaros hidegtál (plat froid hongrois) avec du fromage, du saucisson, du jambon et des légumes frais, ou encore libamáj zsírjában (foie gras d`oie). Vous pouvez rencontrer aussi le hortobágyi palacsinta, des crêpes fourrées de viande de volaille.

Les crêpes apparaissent également aux desserts mais cette fois ci en forme sucré, fourrées de confiture, de fromage blanc aux raisins secs, de noix ou de pavot. La Gundel palacsinta (crêpe Gundel) est l`un des desserts hongrois les plus caractéristiques. Cette crêpe est fourrée d`une crème de noix au rhum, arrosée de coulis de chocolat et servie de crème chantilly. Le somlói galuska est aussi un dessert au rhum, noix et confiture avec une pâte à biscuit, sauce chocolat et crème chantilly. Très connu le dobostorta, gâteau aux couches de pâtes sablées remplis de crème chocolatée et décoré avec sauce caramel. Le zserbó appartient aussi aux desserts à la noix, au rhum et au chocolat.

Les boissons

Le hongrois est un consommateur de vin depuis plusieurs siècles et il est très fier de ses vins produits dans les différentes régions viticoles du pays. Deux des régions viticoles sont réputées au niveau international. L`aszú de Tokaj se produit dans la région de Tokaj. Ce délicieux vin de dessert est mondialement connu. Son goût ressemble aux vins de vendange tardive, mais par son parfum unique il est incomparable. L`autre région importante est celle de Villány, où on produit des vins roses et des vins rouges de type méditerranéens.

Gastronomie

Les hongrois aiment bien aussi la pálinka. La pálinka est un distillat fruité avec un niveau d`alcool assez élevé, produit depuis des siècles à la maison dans des appareils de distillerie, mais aux magasins et aux restaurants vous pouvez trouver des pálinkás faites dans des circonstances industrielles de haute qualité. Entre les boissons alcoolisés hongroises, l`une des plus célèbres est le Zwack Unicum. Cette liqueur aux herbes épicées servait, auparavant des intentions curatives.

Intérêt

Je suis intéressé(e) par les sujets suivants: